Union Lémanique des Arts et Métiers
envoyer l'article par mail twitter imprimer
Accueil du site > Actualités > Apprentissage

Apprentissage

En Suisse

" D’après l’enquête mensuelle menée auprès des cantons par l’Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT), la situation est stable sur le marché des places d’apprentissage par rapport à 2009.

Les tendances restent les mêmes :
- Les entreprises proposant des places d’apprentissage aux profils d’exigences élevées dans la formation professionnelle initiale ont de plus en plus de mal à recruter des candidats répondant à leurs critères.
- Malgré une situation équilibrée sur le marché des places d’apprentissage, l’offre ne correspond pas toujours à la demande dans certains domaines professionnels.
- Il est toujours aussi difficile pour les jeunes socialement défavorisés ou ayant un faible niveau scolaire ou de trouver une place d’apprentissage.

  • Formation professionnelle initiale de deux ans avec attestation fédérale de formation professionnelle

Pour contrer ces tendances, les cantons stimulent régulièrement l’offre de places d’apprentissage en prenant des mesures d’encouragement allant dans ce sens. Depuis plusieurs années, des promoteurs de places d’apprentissage sont par exemple chargés d’inciter les entreprises à accueillir des jeunes suivant des formations professionnelles initiales de deux ans sanctionnées par une attestation fédérale de formation professionnelle (AFP). Ce type de formation permet aux élèves ayant un faible niveau scolaire et aux jeunes qui souhaitent délibérément suivre une formation courte d’obtenir un diplôme fédéral reconnu répondant à leurs besoins et de se ménager des passerelles vers une formation de trois ou quatre ans menant à un certificat fédéral de capacité (CFC). Depuis 2005, ce ne sont pas moins de 29 formations AFP qui ont été mises en place par l’OFFT, en association avec les cantons et les organisations du monde du travail, et 20 autres suivront d’ici à 2013. Entre 2006 et 2009, selon les derniers chiffres de l’Office fédéral de la statistique (OFS), près de 7000 jeunes ont obtenu l’AFP à l’issue de la formation qu’ils ont suivie pendant deux ans.

  • Evaluations qualitatives et quantitatives

Pour la première fois, l’Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle (IFFP) a réalisé une étude sur les coûts et le bénéfice des formations professionnelles initiales de deux ans pour les entreprises. Cette étude révèle qu’en moyenne, le bénéfice compense tout juste les coûts. Le rapport final sera prochainement publié. Toujours dans le contexte des formations professionnelles initiales de deux ans, les résultats d’une enquête d’évaluation menée cette fois auprès des jeunes en formation, des responsables de la formation professionnelle et des employeurs seront communiqués fin décembre 2010. " [1]

En France

Afin de soutenir l’emploi des jeunes et permettre aux entreprises de répondre à leurs besoins de recrutement, le Gouvernement a décidé de prolonger les aides exceptionnelles instituées en juin 2009 en faveur de l’alternance. Sont ainsi éligibles les embauches d’apprentis et de jeunes en contrat de professionnalisation réalisées jusqu’au 31 décembre 2010.

  • Quelles sont les aides prolongées ?

- Aide à l’embauche d’un apprenti supplémentaire

Les entreprises de moins de 50 salariés qui embauchent leur premier apprenti ou un apprenti supplémentaire par rapport à l’effectif d’apprentis calculé au 23 avril 2009 peuvent bénéficier d’une aide à l’embauche de 1 800 euros.

- Zéro charges pour les apprentis

Les entreprises de 11 salariés et plus peuvent bénéficier d’une prime couvrant les cotisations sociales restant dues pour leur nouvel apprenti pour une durée de 12 mois.

- Aide à l’embauche en contrat de professionnalisation

Toute embauche d’un jeune de moins de 26 ans en contrat de professionnalisation ouvre droit à une aide à l’embauche. Le montant de cette aide est de 1 000 euros ; il est majoré à 2 000 euros si le jeune n’est pas titulaire du baccalauréat ou d’un diplôme de même niveau.

Pour en savoir plus, notamment comment en bénéficier, consulter la fiche en ligne

  • Le portail de l’alternance

En parallèle, un portail d’information et de valorisation de l’alternance a été mis en ligne. Ce portail de l’altenance est à destination des jeunes âgés de moins de 26 ans. Il comporte une bourse d’emploi accessible via un moteur de recherche sur l’ensemble du territoire (offres de contrats d’apprentissage et de professionnalisation) ainsi que des informations et des actualités sur les événements liés à l’alternance. Découvrir le portail de l’alternance : http://www.contrats-alternance.gouv.fr

Conçu et édité par l'Union Lémanique de l'Artisanat et des Métiers (ULAM)
avec le soutien financier du Conseil du Léman.
| Mentions légales | Plan | Réalisé par la CMA 74