Union Lémanique des Arts et Métiers
envoyer l'article par mail twitter imprimer

Vais-je avoir des couts supplémentaires ? Est-ce que mon prix de revient va être le même qu'en Suisse ?

Tout dépendra de votre activité et de vos choix d’organisation sur place.

Pour vos frais de déplacement, vous pouvez prendre contact avec les Offices de Tourisme qui vous aideront à sélectionner le meilleur hébergement.voir ici leurs adresses

Entrent également dans les frais de déplacement les éléments suivants :
- le prix du litre de carburant,
- le prix des autoroutes,
- le cout moyen d’un repas...

Vous devez tenir compte :
- du cout des démarches administratives (temps passé, achat de documents...),
- du cout du passage en douane (carnet ATA et Transitaires). Les prix de ces démarches varient en fonction de la valeur de la marchandise,
- des frais de transport du matériel, les frais de livraison,
- du prélèvement de certains intermédiaires, par exemple, pour les entreprises du bâtiment qui traitent sous forme de contrat de mandat l’architecte ou le bureau d’études peuvent prélever des honoraires sur la prestation qu’ils vous confieront,
- du surcout éventuel de votre assurance pour une extension de couverture. Pensez à signaler à votre assureur que vous allez travailler en France,
- des frais de recrutement de la main-d’œuvre locale,
- du cout d’adaptation aux normes, nécessaire pour certains secteurs d’activités,
- des frais financiers engendrés par le taux de change.

Recommandations

- Tenez rigoureusement une fiche de suivi des frais engagés de manière à ne rien oublier dans l’élaboration de vos devis.

Fiche : 08 F

Date de mise à jour : lundi 1er février 2010
Conçu et édité par l'Union Lémanique de l'Artisanat et des Métiers (ULAM)
avec le soutien financier du Conseil du Léman.
| Mentions légales | Plan | Réalisé par la CMA 74