Union Lémanique des Arts et Métiers
envoyer l'article par mail twitter imprimer

Rail - CEVA

Le Conseil d’État genevois veut démarrer les travaux de la ligne ferroviaire CEVA (Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse) avant la fin de l’année. Ce projet est crucial dans la politique de mobilité de la région et il pourrait aider plusieurs entreprises frappées durement par la crise. Or le projet est bloqué par une soixantaine de recours et le Tribunal administratif fédéral a confirmé en janvier l’effet suspensif. Le gouvernement a demandé au Tribunal de revoir sa position.

La facture de ce projet a cependant gonflé depuis 2002 où 940 millions avaient été budgétés. Aujourd’hui, le budget a augmenté de 50 %. Ces surcoûts s’expliquent par le renchérissement ainsi que par une série d’améliorations liées au projet initial.

Pour plus d’information sur les enjeux de cette ligne ferroviaire, consultez le site www.ceva.ch

Conçu et édité par l'Union Lémanique de l'Artisanat et des Métiers (ULAM)
avec le soutien financier du Conseil du Léman.
| Mentions légales | Plan | Réalisé par la CMA 74